Sacem

La Sacem annonce ses résultats 2016

Lire la suite de l\\\’article societe.sacem.fr

Réforme du droit d’auteur à Bruxelles, le plus dur est devant nous

Lire la suite de l\\\’article jeannoeltronc.fr

Une rémunération supplémentaire pour les artistes interprètes ou exécutants

Lire la suite de l\\\’article www.ipnews.be

La Sacem adopte une réforme statutaire de grande ampleur

Lire la suite de l\\\’article www.glconnection.info

Licences multi-territoriales pour l’utilisation d’œuvres musicales en ligne

Licences multi-territoriales pour l’utilisation d’œuvres musicales en ligneTransposition en droit français de la directive 2014/26/UE par ordonnance du 22 décembre 2016 concernant la

Vincent Varet, Avocat au Barreau de Paris et Amina KAHLAL

Lire la suite de l\’article www.journaldunet.com

Luc Faatau : de la faillite de la SPACEM au gouvernement

La Sacem s’allie avec IBM pour les droits de la musique en ligne

Blog Coverage Sacem and IBM Join Hands to Create URights, a Global Copyrights Management Platform

Lire la suite de l\’article military-technologies.net

Statistiques 2016 Bachtrack : l’infatigable Gergiev domine le classement

Lire la suite de l\’article bachtrack.com

 

Armonia boss excited by potential of machine learning

Après les députés, les sénateurs adoptent la taxe YouTube ou Dailymotion

Click here to view original web page at www.nextinpact.com

Zone Téléchargement : pour la Sacem, « il n’y a plus d’impunité pour les pirates »

Click here to view original web page at www.lemonde.fr

Les blockchains, une opportunité économique pour le droit d’auteur

Si l’on pouvait résumer la technologie des blockchains en quelques mots, on pourrait dire qu’il s’agit d’un moyen de stocker les informations d’une transaction, entre de multiples parties, d’une manière décentralisée, mais tout en créant les conditions du développement de la confiance entre les parties. L’enregistrement, le partage, le stockage et la redistribution de son contenu de manière sécurisée et décentralisée sans que ces éléments soient détenus, gérés et surveillés par une autorité centrale, voilà en bref la promesse blockchain. Par Christophe Waignier – directeur des Ressources et de la Stratégie de la Sacem © Pogonici La première application concrète de cette technologie fut le développement d’une monnaie virtuelle, le Bitcoin, dans laquelle beaucoup d’internautes voient l’opportunité de “désintermédier” les organismes financiers et de proposer une alternative aux monnaies traditionnelles. Dans le secteur musical, des start-up se sont déjà rapprochées d’artistes indépendants et testent de nouvelles formes de distribution de leurs oeuvres, du créateur au consommateur, en utilisant le bitcoin ces nouvelles monnaies virtuelles. On peut citer l’artiste britannique Imogen Heap, qui s’est associée à la start-up Ujo pour tenter l’expérience et qui en parallèle a créé le think tank Mycelia, ou encore la plate-forme de streaming Peertracks avec […]

CNV : la Sacem se félicite de l’arbitrage du Premier Ministre

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) salue l’arbitrage du Premier Ministre qui a permis à la Ministre de la Culture et de la Communication de confirmer la suppression du plafonnement de la taxe fiscale affectée au Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), hier, lors de l’examen en séance publique des crédits de la mission « Culture » du Projet de loi de finances pour 2017 . La Sacem appelle les parlementaires, lors du vote de la loi de finances, à confirmer cette disposition importante pour la vie culturelle. À quelques jours de la réouverture du Bataclan, cette annonce vient conforter les missions structurantes du CNV en lui permettant de continuer à développer le spectacle vivant et de soutenir la diversité culturelle. Pour les auteurs et les compositeurs, dont beaucoup sont aussi des interprètes et des musiciens, ainsi que pour les éditeurs de musique, le spectacle vivant constitue un moyen vital du rayonnement des œuvres et la rémunération de la création. À propos de la Sacem La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) a pour vocation de représenter et défendre les intérêts de ses membres en vue de […]

La SDRM, 80+1 ans au service des créateurs et éditeurs de musique

La Société pour l’administration des Droits de Reproduction Mécanique (SDRM) fête cette année ses 80+1 ans. Pour célébrer cet anniversaire, elle publie un livre et un documentaire. Cette date est aussi l’occasion de revenir sur un thème toujours d’actualité : la défense du Droit d’auteur. Les supports passent mais le combat demeure… Qu’est-ce que la SDRM ? La SDRM est la Société pour l’administration du droit de reproduction mécanique des auteurs, compositeurs, éditeurs, réalisateurs et doubleurs sous-titreurs. Créée en 1935, elle défend leurs intérêts matériels et moraux dans le domaine du droit de reproduction mécanique des œuvres sur un support (CD, vidéo, etc). Pour célébrer les 80+1 ans de la société de droits d’auteur, la SDRM publie un livre anniversaire qui retrace son histoire, intimement liée à celle du droit de reproduction mécanique. Du limonaire aux plates-formes de streaming en passant par le vinyle, il reprend toutes les grandes dates de la naissance de la prise de conscience de ce droit jusqu’à la révolution numérique que nous vivons actuellement. Lire l’Edito de Patrick Lemaître , Compositeur et Président du Conseil d’administration de la SDRM 2016-2017 Lire l’Edito de Jean-Marie Salhani , Éditeur et Président du Conseil d’administration de la […]

Aller à la barre d’outils