Deezer

Deezer hires former Spotify exec for partnerships role (interview)

Lire la suite de l\’article musically.com

Music Subscriptions Passed 100 Million In December. Has The World Changed?

In Apple-Spotify World, SoundCloud Can’t Find Room

Lire la suite de l\’article www.bloomberg.com

Où se cache la magie des algorithmes de recommandation musicale ?

Lire la suite de l\’article linc.cnil.fr

Deezer dismisses exclusive deals with musicians as ‘irritating’

Click here to view original web page at www.marketingweek.com

Apple Music : une nouvelle offre à moitié prix pour les étudiants qui va te plaire

Click here to view original web page at www.purebreak.com

Gestion des droits d’auteur : les nouvelles règles du jeu

La gestion des droits d’auteur en bref Qu’il paraît loin le temps où l’unique moyen de consommer de la musique était d’écouter un CD ! Désormais, la musique s’écoute sur Deezer, Soundcloud, Spotify, Youtube, Dailymotion, Facebook. Les utilisateurs parlent de Playlists et de Webradio et des startups comme NextVR imaginent des concerts en réalité augmentée. Côté jeux vidéo, même révolution des usages : depuis les jeux en réseau jusqu’au free to play , en passant par les consoles connectées, les packs de contenus téléchargeables ou la monnaie virtuelle, on ne joue plus aujourd’hui comme l’on jouait hier. La cause de ces transformations ? Le digital (toujours lui), qui en démultipliant les canaux de commercialisation est venu complexifier les modèles de distribution de contenu et a du même coup rebattu les cartes de la gestion des droits d’auteur. Dans un certain nombre de secteurs – musique, télévision, cinéma, jeux vidéo, mais aussi de plus en plus sport et industrie pharmaceutique (pour les brevets) – la définition du « droit de propriété » ne va désormais plus de soi. Comment, par exemple, un éditeur de jeux de course automobile utilisant des licences de plusieurs constructeurs peut-il calculer les royalties dues, lorsque certaines transactions résultent de l’achat d’une extension du jeu, qui plus est en monnaie virtuelle ? Comment une major calcule-t-elle les droits d’un musicien dont les morceaux sont partagés sur Facebook ? Comment un photographe peut-il contrôler la diffusion et le partage de ses œuvres sur Instagram ? La complexité est devenue si grande que l’on ne sait plus très bien qui doit combien à qui et de ce casse-tête est né un véritable business en France. Des start-up comme STEM s’organisent pour permettre aux ayant-droits de calculer leur dû via des solutions intégrées ; des sociétés se spécialisent dans […]

Aller à la barre d’outils