Blockchain : Etat des lieux et prospective

C’était le mot magique de 2016 ; cristallisant tous les fantasmes, se parant de mille vertus, la «blockchain» a probablement atteint pendant l’année le pic de la hype, avec le deep learning et après le big data et l’IoTso 2015. Mais que se cache-t-il réellement derrière ce terme, où en est la technologie et que pouvons-nous en attendre en 2017 ?

Blockchain, qui es-tu, d’où viens-tu, que fais-tu ?

Qu’est-ce que la blockchain ? Sans revenir sur les bases techniques des chaînes de blocs, qui ont été abordées ici et plus largement ici, revenons sur ses caractéristiques, ce que cette technologie permet et qui suscite cette ferveur.

La promesse, c’est le stockage et la transmission d’actifs immatériels transparents, sécurisés et sans intermédiaire. Pour tenir cette promesse, la technologie doit offrir :

  • le stockage et la transmission d’informations : une base de données ;

  • entre personnes individualisées : utilisant des méthodes d’identification sécurisées et chiffrées ;

  • sans intermédiaire défini : distribuée entre ses participants ;

  • transparente : publique et librement accessible, au moins par ses utilisateurs ;

  • sécurisée : disposant d’un protocole de consensus résistant aux attaques.

On peut donc considérer que les technologies qui ne remplissent pas

https://www.linkedin.com/pulse/blockchain-etat-des-lieux-et-prospective-simon-polrot?trk=hp-feed-article-title-like

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction
Aller à la barre d’outils